L'Ontario abolit l'écart entre les sexes dans le domaine sportif

26 juillet 2017

L’Ontario prend des mesures concrètes pour abolir l’écart entre les hommes et les femmes et garantir aux femmes et aux jeunes filles l’accès à des opportunités similaires à celles les hommes dans le secteur du sport et des loisirs.

Eleanor McMahon, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport, se trouvait aujourd’hui au stade Varsity de l’Université de Toronto afin de dévoiler le programme Accroître la présence des femmes et des jeunes filles dans le secteur sportif : Plan d’action de l’Ontario .

Ce plan décrit les mesures que la province va mettre en place en vue d’augmenter le nombre de femmes et de jeunes filles dans les rangs des athlètes, des entraîneurs, des administrateurs sportifs et des responsables dans les écoles, les universités et les collectivités de la province. Ces mesures sont notamment les suivantes :

• mettre sur pied un groupe consultatif qui aura pour rôle d’identifier les mesures qui contribueront à supprimer les obstacles et améliorer la participation des femmes et des jeunes filles dans le sport et les activités physiques;

• créer une plateforme de partage d’information qui permettra aux organismes sportifs reconnus de partager les pratiques exemplaires en ce qui a trait au recrutement, au développement, au soutien et au maintien en poste des athlètes féminines, des entraîneuses, des administratrices sportives et des représentantes officielles;

• exiger de l’ensemble des programmes d’activité avant et après l’école qu’ils disposent de personnel formé aux questions de diversité et d’inclusion, afin de promouvoir un environnement accueillant qui reflète les besoins uniques des jeunes filles et leur garantisse la possibilité de participer au même niveau et à la même fréquence que les garçons;

• collaborer avec tous les organismes de l’Ontario contribuant à la prestation des sports amateurs et des activités de loisirs afin de promouvoir l’intégration dans la journée d’école de 60 minutes d’activité physique pour les enfants et les jeunes.

Les avantages que l’on pourrait retirer de la création d’opportunités équitables pour les femmes et les jeunes filles dans le domaine sportif ne se cantonnent pas au seul secteur des sports et loisirs. Une telle initiative peut conduire à une plus grande confiance en soi, à de meilleures notes, et ainsi qu’à de meilleures perspectives de carrières et possibilités de postes de direction.