Deux adolescents sont soupçonnés d'avoir allumé un feu de forêt en France

28 juillet 2017

PARIS _ Deux adolescents soupçonnés d’avoir allumé un feu de forêt en France comparaîtront devant la justice au cours des prochaines heures.

Les autorités ont dit vendredi avoir maîtrisé la plupart des incendies qui ont détruit 70 kilomètres carrés de terrain dans le sud-est du pays et en Corse, réduit en cendres des résidences et forcé l’évacuation de milliers de personnes.

Il s’agit des pires feux de forêt en France depuis des décennies. Les deux adolescents de 16 ans ont été épinglés par la police mercredi. Ils auraient allumé les flammes à Carro, au nord de Nice, a dit à l’Associated Press le procureur adjoint d’Aix-en-Provence, Rémy Avon.

Quelque 230 pompiers ont été mobilisés cette semaine pour combattre le feu de Carro. Des maisons ont été endommagées et au moins un secouriste blessé.

M. Avon a ajouté que les adolescents sont aussi soupçonnés de vol et qu’ils sont passibles d’une peine de 15 ans de prison. Le maire de Bormes-les-Mimosas, le site d’un des feux de forêt les plus spectaculaires, compte parmi ceux qui croient que certains brasiers ont été allumés délibérément. François Arizzi a dit qu’il «faut cesser de fermer les yeux sur les faits» et trouver les coupables pour les punir.

Ailleurs, un homme de 41 ans a admis avoir accidentellement provoqué un incendie à Peynier, à 30 kilomètres au nord-ouest de Marseille, en coupant du métal. Ces flammes ont dévoré environ deux kilomètres carrés de végétation avant d’être maîtrisées par quelque 300 pompiers. L’individu se présentera lui aussi devant un juge d’ici quelques heures. Il est passible de cinq ans de prison.