Le président sud coréen dit qu'il n'y aura pas de guerre dans la péninsule

17 aout 2017

SÉOUL, Corée, République de _ Le président sud-coréen Moon Jae-In a déclaré jeudi qu’il envisageait de dépêcher un envoyé spécial en Corée du Nord pour commencer des discussions diplomatiques si Pyongyang arrêtait d’effectuer des tests de missile et des essais nucléaires.

Il a également déclaré que malgré la peur de certains Sud-Coréens que les menaces du président américain Donald Trump de déchaîner «le feu et la colère» sur la Corée du Nord conduisent à de véritables combats, il n’y aura pas de guerre:

«Je peux vous assurer qu’il n’y aura pas une autre guerre dans la péninsule Coréenne.»

Il croit que les menaces de Donald Trump servent à mettre de la pression sur Pyongyang et «ne se traduisent pas nécessairement par une volonté de lancer une action militaire».

Moon Jae-In a ajouté que «les gens avaient travaillé fort ensemble pour reconstruire le pays après la guerre de Corée et qu’ils ne pouvaient pas tout perdre à cause d’une guerre.»