L'Espagne a secouru plus de 600 migrants au cours des 24 dernières heures

17 aout 2017

MADRID _ Le service espagnol de sauvetage maritime a secouru au cours des 24 dernières heures plus de 600 migrants qui essayaient de traverser la Méditerranée depuis le Maroc, ce qui en fait une des journées les plus occupées depuis le début de l’année.

Seize migrants ont été trouvés jeudi dans le détroit de Gibraltar, un passage étroit entre l’Espagne et le Maroc, en plus des 601 personnes secourues mercredi, dont deux qui prenaient place dans un canot et six qui s’entassaient à bord d’un pédalo.

Des 601 personnes secourues mercredi, 432 l’ont été dans le détroit de Gibraltar et 169 plus loin vers l’est, dans la Méditerranée. La vaste majorité d’entre eux provenaient du Maghreb, dans le nord-ouest de l’Afrique, et les autres de l’Afrique subsaharienne.

Plus de 9000 migrants sont déjà arrivés sur les rives de l’Espagne cette année, soit plus que pendant toute l’année dernière.

L’Organisation internationale pour les migrations croit que la traversée entre la Libye et l’Italie est possiblement devenue trop dangereuse, en raison du chaos en Libye et de l’augmentation des patrouilles par la garde-côtière libyenne. Davantage de migrants arrivent aussi en Espagne pendant les mois d’été.

Des dizaines de milliers de migrants africains tentent chaque année de se rendre en Europe en traversant la Méditerranée et des milliers d’entre eux se noient en chemin.