L'Ontario soutient les personnes touchées par la crise des opioïdes

29 aout 2017

L’Ontario fournit un secours d’urgence aux personnes touchées par la crise des opioïdes, notamment en ajoutant davantage d’intervenants de première ligne en réduction des méfaits, en élargissant l’approvisionnement en naloxone, et en créant de nouvelles cliniques de traitement des dépendances à accès rapide dans toutes les régions de la province.

Aujourd’hui, le Dr Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée, était en compagnie du Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, à l’Hôpital St. Michael, pour annoncer que la province investit plus de 222 M$ sur trois ans, en vue d’améliorer la stratégie ontarienne pour prévenir la dépendance et les surdoses aux opioïdes. Ce nouvel investissement, fondé sur des engagements antérieurs, permettra aux personnes aux prises avec des dépendances aux opioïdes, d’avoir accès à un soutien global qui répond à la gamme complète des besoins, dont :

• Ajouter davantage d’intervenants de première ligne en réduction des méfaits dans la province.

• Élargir l’approvisionnement en naloxone pour offrir un meilleur accès aux personnes à risque, en distribuant des médicaments pour renverser une surdose dans les services d’urgence, et en explorant plus de possibilités de rendre la naloxone en vaporisateur nasal disponible pour les résidents de l’Ontario.

• Favoriser un accès plus rapide aux cliniques de soins des dépendances dans l’ensemble de la province, pour offrir aux personnes un traitement des dépendances immédiat et continu, du counselling, ainsi que d’autres soutiens en santé mentale, en plus de faciliter l’accès aux services de gestion du sevrage et des programmes de toxicomanie dans les communautés.

• Élargir les services de réduction des méfaits qui ont fait leur preuve, comme les programmes d’échange de seringues et les sites d’injection supervisés.

Les initiatives supp lémentaires nouvelles et élargies comprennent :

• S’associer au Centre de toxicomanie et de santé mentale pour élargir le traitement des dépendances et les soins fournis dans les équipes de santé familiale au sein de la province.

• Collaborer avec le Ontario College of Family Physicians pour encadrer les fournisseurs de soins de santé par rapport à la prescription appropriée des opioïdes pour la gestion de la douleur et au traitement des patients aux prises avec une dépendance.

• Travailler avec les communautés autochtones pour améliorer les programmes de mieux-être et de santé mentale appropriés à la culture, et financer les centres nouveaux ou élargis de traitement et de guérison autochtones en matière de santé mentale et de lutte contre les dépendances.

• Développer un traitement des dépendances spécialisé et des services ciblant les besoins uniques des jeunes.

• Améliorer la collecte de données et la surveillance pour soutenir les activités d’intervention précoc e.