Le pape et des Orthodoxes blâment la décadence morale

1 septembre 2017

CITÉ DU VATICAN, Italie _ Le Vatican et le leader spirituel de l’Église orthodoxe ont lancé vendredi un appel conjoint aux politiciens pour qu’ils appuient le consensus du monde selon lequel les changements climatiques et la détérioration de l’environnement ont créé une crise qui frappe surtout les plus pauvres.

Le pape François et Bartholomée 1er réclament des actions urgentes pour guérir les blessures causées à la planète afin d’éviter que les générations futures en souffrent.

Les deux chefs spirituels imputent la dégradation de l’environnement à la décadence morale, à la quête illimitée de profits et à l’envie insatiable de manipuler et de contrôler les richesses naturelles limitées de la planète.

La critique de François et de Bartholomée 1er n’a pas fait mention de pays en particulier mais il est connu que le gouvernement du président Donald Trump a retiré au printemps les États-Unis de l’Accord de Paris sur les changements climatiques. Le président a alors affirmé que cette entente était inéquitable, nuisible aux travailleurs américains et qu’elle pourrait entraîner la suppression de plus de 2,5 millions d’emplois d’ici 2020 dans son pays.

L’Accord de Paris avait été accepté par 195 pays en décembre 2015.