Toys "R" Us demande la protection de la faillite aux USA et bientôt au Canada

19 septembre 2017

TORONTO - Le détaillant américain Toys “R” Us a demandé à un tribunal des États-Unis la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites et entend soumettre une requête identique sous peu au Canada.

Les représentants de Toys “R” Us se sont présentés tard lundi devant un tribunal de Richmond, en Virginie. Bientôt, la compagnie invoquera en Cour supérieure de l’Ontario la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies du Canada.

La compagnie dit avoir obtenu un financement de 3 milliards $ US afin de maintenir les activités de la grande majorité de ses quelque 1600 magasins Toys “R” Us et Babies “R” Us à travers le monde.

Toys “R” Us entend mettre en place une restructuration de sa dette à long terme de quelque 5 milliards $ US et établir un plan financier qui permettra la croissance de ses activités.

Le détaillant Toys “R” Us est établi à Wayne, dans le New Jersey, et compte près de 65 000 employés dans le monde.

(La Presse canadienne)