Kathleen Wynne veut contribuer à définir la place du Québec au sein du Canada

21 septembre 2017

QUÉBEC - La province de l’Ontario se dit prête à contribuer à redéfinir la place particulière à réserver au Québec au sein du Canada.

Devant les élus de l’Assemblée nationale, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a dit jeudi accepter avec plaisir l’invitation lancée en juin par le premier ministre Philippe Couillard, qui s’est montré déterminé à relancer le débat à travers le pays autour du statut souhaité pour le Québec dans la confédération canadienne.

C’était un moment historique pour Mme Wynne, car c’est la première fois qu’un premier ministre d’une province canadienne est invité à s’adresser aux membres de l’Assemblée nationale du Québec, dans l’enceinte lambrissée du parlement de Québec.

Elle n’a pas hésité à souligner le «caractère distinct» du Québec.

Son allocution, prononcée en français, s’inscrit dans le cadre du septième conseil des ministres conjoint Québec-Ontario, qui se tient vendredi au Centre des congrès. L’événement donnera lieu à la signature d’ententes.

Le 1er juin, le premier ministre Couillard rendait public un document étoffé dans lequel il rappelait l’histoire du nationalisme québécois et des relations souvent tendues entre le Québec et le Canada, énumérait les revendications traditionnelles du Québec pour protéger son identité, sa langue et sa culture, et disait souhaiter amorcer des discussions avec le reste du pays sur le statut du Québec, ce dialogue pouvant mettre la table à de nouvelles négociations constitutionnelles.

(La Presse canadienne)