Las Vegas: les enquêteurs examinent l'ordinateur et le cellulaire du tireur

4 octobre 2017

WASHINGTON - Les enquêteurs qui tentent de déterminer pourquoi Stephen Paddock a tiré dans la foule assistant à un spectacle en plein air à Las Vegas, tuant 59 personnes, analysent le contenu de son ordinateur et de son téléphone cellulaire, observent les images de surveillance du casino et s’attendent à de nouvelles informations de la part de sa copine à l’étranger.

Cette dernière est d’ailleurs arrivée aux États-Unis, ont indiqué les autorités américaines. Les enquêteurs du FBI ont rencontré Marilou Danley, mardi soir, à l’aéroport international de Los Angeles.

Les autorités ont répété que Mme Danley est considérée comme une «personne d’intérêt».

Près de deux jours après la pire fusillade de l’histoire moderne des États-Unis, les raisons qui ont poussé cet habitué des casinos et comptable à la retraite de 64 ans à perpétrer un tel geste demeuraient un grand point d’interrogation, mardi, bien que le shérif de Las Vegas se soit dit persuadé que les enquêteurs détermineront le mobile de l’attaque.

Certains enquêteurs ont délaissé la chambre d’hôtel d’où le tireur a sévi pour fouiller les lieux du festival de musique devant l’hôtel-casino Mandalay Bay.

Une douzaine d’enquêteurs, la plupart en vestes du FBI et tous portant des bottines bleues pour éviter de contaminer les lieux, ont recueilli des éléments de preuve là où les coups de feu ont semé la panique et tué des dizaines de personnes dimanche soir.

(The Associated Press)