La ministre Philpott veut discuter du bien être des jeunes autochtones

2 novembre 2017

OTTAWA - La ministre fédérale des Services aux autochtones Jane Philpott a convoqué cette semaine ses homologues provinciaux et territoriaux à une rencontre, tôt l’an prochain, pour discuter du bien-être des enfants autochtones.

Mme Philpott estime que la situation actuelle est comparable à celle des pensionnats qui arrachaient jadis les enfants à leurs familles et à leur culture.

Mme Philpott a rappelé que le taux d’arrestation des jeunes autochtones au Canada compte parmi les plus élevés du monde.

Elle a déclaré en entrevue que c’est là, selon elle, «la question la plus pressante de mon nouveau ministère».

Mme Philipott a dit qu’aucun programme complet n’existe pour réintégrer les jeunes autochtones dans leurs communautés. Il faudra donc impliquer tous ceux qui ont un rôle à jouer, y compris les Premières nations, les leaders inuits et métis, les agences de services sociaux et différents groupes communautaires.

(La Presse canadienne)