Le gouvernement Ford a décidé d’ajuster sa stratégie de vaccination pour d’adapter aux problèmes d’approvisionnement des doses provenant de la compagnie Pfizer.

Ainsi, la province cesse temporairement la vaccination des travailleurs de la santé et se concentre sur trois groupes prioritaires, soit les résidents de foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite à haut risque ainsi que les foyers pour personnes âgées des Premières Nations.

La vaccination du personnel et des visiteurs essentiels dans les établissements pour aînés est donc suspendue jusqu’à ce que tous les résidents aient reçu leur première dose du vaccin.

En conférence de presse lundi après-midi, le général Rick Hillier, responsable de la stratégie de vaccination en province, a fait savoir que 80% des résidents en FSLD ont reçu leur première dose du vaccin.

La santé publique a fait savoir lundi matin qu’environ 3000 résidents de FSLD, soit 6% de la population dans ces établissements, ont refusé le vaccin contre la COVID-19.

Intervalle allongé

Par ailleurs, l’intervalle entre les deux doses du vaccin de Pfizer sera allongé jusqu’à un maximum de 42 jours, à l’exception des résidents de foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite, qui sera maintenu de 21 à 27 jours. L’intervalle de 28 jours ne sera pas modifié pour le vaccin de la compagnie Moderna.

L’objectif de la santé publique de l’Ontario est maintenant d’avoir administré la première dose à tous les résidents de FSLD et des maisons de retraite à risque élevé d’ici le 5 février.

Le premier ministre Doug Ford a noté que l’Ontario a la capacité de vacciner 40 000 personnes par jour, mais que tout dépend des doses octroyées par Ottawa.

1958 cas en Ontario

Lundi, l’Ontario rapporte son 256 960e cas depuis le début de la crise sanitaire, il y a exactement un an.

Le premier cas de COVID-19 de la province a été répertorié le 25 janvier, représentant ainsi la première infection enregistrée au Canada.

On compte donc une augmentation de 1958 infections à la COVID-19 au cours des 24 dernières heures en Ontario.

Dimanche, 43 Ontariens ont perdu la vie en raison du virus, portant le total à 5846 décès causés par la maladie en province.

La même journée, 1398 personnes atteintes du virus étaient hospitalisées, dont 397 aux soins intensifs. Parmi ces derniers, 283 étaient sous respirateur.

Au cours de la journée de dimanche, 29 résidents en foyers de soins de longue durée ont perdu la vie. Durant le week-end, un employé de ces établissements est aussi décédé.

Jusqu’à présent, 3365 résidents et 11 employés de foyers de soins de longue durée sont décédés en raison du coronavirus.

Service de garde d’urgence

Le gouvernement ontarien a aussi annoncé lundi qu’il élargira l’admissibilité au programme de services de garde d’enfants d’urgence pour y inclure un plus grand nombre de travailleurs.

La liste allongée comprend maintenant les travailleurs de distribution de carburant et de raffinerie de pétrole, de collecte de déchets, de personnel scolaire, les employés en pharmacies et en épiceries, les camionneurs ainsi que les exploitants agricoles, entre autres.

Photo : https://www.kiro7.com/news/trending/coronavirus-vaccine-how-does-pfizer-vaccine-work-when-will-it-be-available-everyone/DI3CMCUAZVCRLNZJ2HEWTDC62U/