JOURNAL DU 11 MARS 2021 - J’ai questionné Erik, fils de Ken Labrosse, pour en apprendre un peu plus sur son père suite au décès de celui-ci le 3 mars dernier. Né un 3 mars et parti un 3 mars, 80 ans plus tard. Ken a vécu à Hearst une grande partie de sa vie. Il est né à Hawkesbury en 1941 et y a rencontré sa future épouse, Madeleine Portelance, au bistro « Le Petit Bonheur » qui à ce temps appartenait au frère de Madeleine. Ken avait invité Madeleine pour une danse. Selon Erik, elle a dû hésiter un moment… il y a maintenant 54 ans.

Ken est venu enseigner l’histoire à l’École secondaire de Hearst. Erik avait 6 mois. Le gout de l’aventure les avait attirés ici. Ken et Madeleine ont eu cinq enfants : Erik qui fut un fier camelot porte-à-porte du journal Le Nord, Karl de Timmins, Stéphane de l’Île-du-PrinceÉdouard, Sophie et Manon (Ottawa).

Ken a également été directeur adjoint, directeur et ensuite surintendant, pour terminer sa carrière dans la salle de classe où il se sentait le plus heureux. Il a fait beaucoup de bénévolat dans les sports, notamment au hockey comme entraineur ainsi que dans plusieurs autres sports au secondaire. C’était un fier Nordik !

Ken avait un chalet au lac Banks. C’est là qu’il adorait passer du temps avec sa famille. Je suis l’heureuse acquéreure de ce petit coin de paradis où l’on peut encore voir la marque de Ken, par exemple des initiales gravées sur un banc ou un haut tronc d’arbre face au lac, d’où il aimait regarder l’eau, car on se rappellera que Ken était un grand homme, et ce, dans tous les sens du terme. Ce qui m’avait marquée lorsqu’il m’a fait visiter son chalet est le portrait grandeur nature de Napoléon. Erik m’a dit que son père possédait de nombreux livres d’histoire et qu’il était passionné par les grands hommes célèbres.

Ken avait aussi d’immenses jardins et une terre à Jogues ; il cultivait des pommes de terre, de toutes sortes de types et couleurs. Ken adorait le hockey, la raquette et le canoë-camping. Il a aussi beaucoup pris plaisir à ses aventures de cyclotourisme avec ses bons amis.

Oui, Ken Labrosse a été très heureux à Hearst, avec sa ferme, son chalet, ses bons amis et collègues, et son hockey du dimanche matin au sein des Old Timers. Ajoutons qu’il était très fier de l’école secondaire et du rôle qu’il a joué dans son évolution.

Les Labrosse vivaient sur la rue Alexandra et avaient de chaleureux voisins en la famille Vachon. Ils ont quitté Hearst en 1997.

En lisant les nombreux messages de condoléances, on peut voir que Ken avait le respect de ses collègues et de ses élèves. En voici quelques-uns.

« Ken était direct et juste, de là l’immense respect qu’il aura mérité toute sa vie. »

« Par sa sagesse, son humanisme et son leadership, il a marqué toute une génération. »

« J’aurais aimé lui faire savoir qu’il avait joué un grand rôle positif dans mon cheminement au secondaire. Il savait comment garder l’ordre et le respect tout en encourageant le partage d’idées, l’esprit d’équipe et le développement de tout un chacun. »

« M. Labrosse incarnait discipline, droiture et intégrité ! »

« Ken aimait nous poser des défis pour nous faire chercher et analyser de façon profonde divers sujets historiques et économiques. »

« J’ai regret de ne pas avoir remercié cet homme avec qui j’ai eu beaucoup de discussions vives au secondaire, mais il a toujours pris le temps de m’écouter et surtout de comprendre mon point de vue. J’ai appris le partage d’idée, la tolérance et le respect mutuel. »

« Homme extraordinaire, directeur avec un cœur en or pour tous ses élèves. »

« Ken a permis l’introduction de programmes et d’activités de leadership, de théâtre et d’improvisation au sein de l’école… excellents souvenirs et énorme respect. »

« M. Labrosse est celui qui m’a fait comprendre la vie à travers son enseignement de l’histoire. »

« Homme passionné par l’histoire, enseignant hors pair et authentique. »

« M. Labrosse m’a enseigné ce que c’était l’esprit critique à l’âge de 14 ans, je n’oublierai jamais ! »

« Il a toujours cru en ses élèves et nous a transmis sa passion pour l’histoire. Un grand homme, un grand cœur ! »

« M. Labrosse m’a toujours encouragé et appuyé comme enseignant et comme directeur. Il m’a donné une passion pour l’histoire lors de ses cours au secondaire. »

« Ken nous inspirait autant dans la culture d’un esprit d’équipe à l’école que dans la préservation d’une terre en santé, un homme sensible et généreux. »

« Directeur exceptionnel qui prenait le temps de parler avec l’élève afin de comprendre. » « On a tous un professeur qui a fait une différence. M. Labrosse était le mien. »