La Police provinciale de l’Ontario (PPO) a répondu à l’appel de 27 décès de motoneigistes pendant la saison 2016-2017, soit la plus meurtrière depuis 2003-2004.

Un tiers des décès est arrivé à cause de motoneiges qui sont tombées sous la glace.

« La grande majorité des 27 motoneigistes qui ont perdu la vie ont pris des risques inutiles au lieu d’en faire une promenade sécuritaire et agréable qui les aurait ramenés à la maison en toute sécurité », dit Brad Blair, de la PPO.

« Sauf pour des exceptions très rares, la vitesse excessive, la conduite trop rapide pour les conditions, la consommation d’alcool, le fait de rouler sur de la glace dangereuse et d’autres comportements à risque sont les causes de décès chaque année. »

La PPO demande aux motoneigistes de ne pas prendre des risques et d’éviter les cours d’eau gelés.