L’Ontario a annoncé le vendredi 9 mars dernier qu’elle investira 3,2 millions de dollars sur cinq ans dans Columbia Forest Products pour son projet d’agrandissement de l’usine de contreplaqué à Hearst et à Rutherglen, qui créera et maintiendrait près de 350 emplois.

Les argents, qui seront remis par l’intermédiaire du Fonds pour l’emploi et la prospérité, seront utilisés pour moderniser l’infrastructure et acheter du nouvel équipement afin de maximiser sa capacité de production, améliorer sa productivité, accroitre sa capacité concurrentielle et pénétrer de nouveaux marchés.

« La relation de travail respectueuse entre le gouvernement de l’Ontario, nos partenaires syndicaux et l’équipe de direction de Columbia en Ontario continue de se renforcer, comme le démontre l’expansion / modernisation courante de l’exploitation de contreplaqué et de bois de placage de bois dur de Columbia, en Ontario — un exemple positif d’organismes complémentaires collaborant pour établir des bases d’avenir solides pour les membres dévoués de l’équipe ontarienne de Columbia, dit Gary Gillespie, vice-président administratif, exploitation du contreplaqué et du bois de placage décoratif au Canada chez Columbia, dans le communiqué.

Selon le communiqué, Columbia est l’un des plus importants manufacturiers de contreplaqué et de bois de placage de bois dur en Amérique du Nord. Ceux-ci sont utilisés dans la fabrication d’armoires haut de gamme, de meubles fins, de menuiserie architecturale et d’accessoires commerciaux.

« Notre gouvernement comprend l’importance d’un secteur forestier fort pour l’économie de l’Ontario et sait qu’il joue un rôle clé dans plusieurs collectivités du Nord et rurales, dit Nathalie Des Rosiers, ministre des Richesses naturelles et des Forêts, par voie de communiqué. Le Fonds de développement du secteur forestier, qui s’inscrit dans le cadre du Fonds pour l’emploi et la prospérité, aide le secteur à accroitre sa capacité de production et pénétrer de nouveaux marchés tout en continuant à faire en sorte que les forêts soient gérées de manière viable. »