L’École secondaire catholique de Hearst (ÉSCH) fait partie des cinq écoles de langue française en Ontario à avoir reçu la plaque de la Reconnaissance du rendement scolaire Dre Bette M. Stephenson, lors d’une cérémonie organisée le 28 février, à Toronto.

Le prix a été remis en personne à la directrice, Nancy Lacroix, qui s’est rendue dans la capitale ontarienne en compagnie de l’enseignante et conseillère pédagogique, Isabelle Després, et de l’enseignante Vicky Baillargeon. La visée de ce prix, qui existe depuis 2009, est de reconnaître les écoles qui utilisent les données fournies par l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) pour bâtir des stratégies éducatives efficaces.

« L’école, le personnel a été reconnu cette semaine pour le succès obtenu pendant les quatre dernières années dans le soutien qu’il fournit aux élèves bénéficiant d’un plan d’enseignement individualisé, notamment dans le domaine de la littératie et ça, c’est évalué avec le test TPCL [test provincial de compétences linguistiques] qui est administré annuellement aux élèves de 10e année », a expliqué Mme Lacroix.

Mme Lacroix a défini le plan d’enseignement individualisé comme étant l’ensemble des stratégies élaborées pour les élèves qui éprouvent des difficultés d’apprentissage, quelle que soit la nature de ces difficultés. Quand une école reçoit la reconnaissance du rendement scolaire, c’est parce qu’un nombre croissant d’étudiants ayant ce profil plus spécifique a atteint la norme provinciale en écriture et lecture.

Mme Lacroix a tenu à souligner l’implication de tout son personnel dans la réussite scolaire des élèves. « En tant qu’école, ça démontre tous les efforts qui ont été déployés, puis ça démontre que nos stratégies fonctionnent bien, que le personnel est à la tâche. On a un personnel compétent. Les enseignants et enseignantes font un travail extraordinaire, mais il y a beaucoup plus que les enseignants aussi parce qu’on a des aides qui travaillent fort, je pense aux conseillères en orientation, c’est le travail d’équipe vraiment qui fait qu’on est à la tâche. »

Deux autres écoles du Nord-Est ontarien ont également reçu cette reconnaissance : l’École publique Héritage, à North Bay, et l’École secondaire du Sacré-Coeur, de Sudbury.

D’après son site Internet, l’OQRE est un organisme indépendant qui conçoit et fait passer des tests en lecture, écriture et mathématiques pour les élèves de l’Ontario. Les résultats des évaluations sont remis aux élèves, aux écoles et aux conseils scolaires pour améliorer les programmes offerts. La compilation des résultats à l’échelle de la province est divulguée au public, tout en préservant l’anonymat des étudiants, parce que l’organisme estime que le système éducatif doit être redevable aux contribuables.­­­­­