Le 17 décembre 2017 Téléphone.: 705-372-1011 | Sans frais: 866-362-5168 | Télécopieur.: 705-362-7411 - NOUS JOINDRE

HALIFAX – Les multinationales de l’alimentation retirent de plus en plus de marques de produits transformés du marché canadien et l’offre aux consommateurs pourrait en souffrir selon la Faculté de management de l’Université Dalhousie, en Nouvelle-Ecosse.

Voici les explications de l’auteur d’une étude à cet effet, le professeur Sylvain Charlebois.

L’étude révèle prédit par ailleurs une hausse des prix de la laitue et du céleri. Pour ce qui est du boeuf et du porc, les inventaires ne sont pas aussi élevés que prévu, ce qui devrait gonfler les prix à la consommation.

Des baisses de prix pourraient toutefois survenir pour les poissons, les fruits de mer, les produits laitiers et les oeufs.

 

(La Presse Canadienne)